Critique du Tenga Original Vacuum Cup

Pourquoi vous présenter aujourd’hui la Original Vacuum Cup de Tenga ? C’est un sextoy jetable, et du coup l’impact écologique n’est vraiment pas terrible. De plus, ce jouet à utilisation unique va à l’encontre de la ligne éditoriale que j’ai souhaité mettre en place sur ce blog.

De préférence, je souhaite vous présenter des jouets qui peuvent durer dans le temps. Et du coup, ces jouets, non jetables, sont plus chers, demandent un investissement un peu plus considérable. De fait, je préfère parler de ces jouets qui font un trou dans le porte monnaie, de manière à ce que vous puissiez prendre une bonne décision. De manière à éviter une couteuse erreur.

Toujours est-il que Tenga m’a proposé d’ajouter ce masturbateur pour pénis dans un colis qui m’a été envoyé. N’ayant aucune expérience sur ce type de jouet, j’ai sauté sur l’occasion. Ce sera l’occasion de faire une critique sur un jouet à utilisation unique. Enfin sur quelques jouets, vous verrez la suite dans d’autres critiques.

Politique de divulgation

Cette critique a été réalisée dans le but de vous donner des indications sur ce produit. Vous aider à choisir s’il peut, ou non, vous correspondre.
Le produit présenté m’a été remis gratuitement par la marque en échange de cette critique.
Se trouve également dans cette critique des liens vers la boutique qui sont des liens affiliés, sans aucun surcoût pour vous.
Toutes fois, cette critique ne revêt que mes propres mots et tout phrase écrite l’a été objectivement, en toute transparence et de manière impartiale.
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Tenga Original Vacuum Cup

Ca fait un peu long à chaque fois de parler de la Tenga Original vacuum Cup. Et chez eux, elle sort sous la référence de TOC-201. Alors on va partir du principe, vous et moi, que lorsque je parle de TOC, je fais référence à ce produit.

Il s’agit d’un masturbateur pour pénis manuel qui propose, en plus, de gérer l’aspiration à l’intérieur de la gaine. De base, un masturbateur pour pénis est un conduit, texturé ou non, qui, lorsque vous insérez votre membre, cherchera à faire sortir l’air qui s’y trouvait. Là, la TOC permet via un trou de laisser s’échapper l’air puis en le rebouchant avec le doigt, d’avoir un vide d’air lors du retrait.

Réception du colis

Tenga m’a envoyé une demie douzaine de produits à tester dans un colis en carton renforcé où chaque élément était protégé. De fait, en dehors de l’aspect volumineux, le colis était tout à fait standard. Aucune mention concernant le contenu. Je le précise si vous êtes frileux quand à l’idée de commander en ligne. Si vous avez peur qu’une tierce personne réceptionne ou voit le colis.

Aucun souci avec Tenga, comme de nombreux autres, les colis sont banalisés.

Apparence du Tenga Original Vacuum Cup

Face avant

Tenga Original Vacuum Cup Front view

Même sans le logo, que ce soit l’apparence ou les couleurs, ce jouet est facilement reconnaissable. Cette forme de sablier rouge associé ces rayures grises ne laissent aucun doute.

Cet objet est très léger, 122 grammes seulement, pour 15 centimètres de haut et 7 de large.

Le plastique utilisé pour l’étui est du polyéthylène (PE). Ce matériel est assez dur pour garder la forme d’origine mais en appliquant assez de pression, le plastique se déforme et se repositionne ensuite.

Un film plastique fait tout le tour du produit, c’est lui qui en fait est rouge et gris, comporte diverses écritures. Le PE est totalement blanc tout du long.

« New adult concept », annonçant d’une façon détournée que l’on a un sextoy, sans gêne, sans honte. Le but est de se faire plaisir, seul ou dans une relation peu importe.

Face arrière

Tenga Original Vacuum Cup Back view

La TOC est pré-lubrifiée, un manuel d’utilisation en trois images est présent. S’ensuive des recommandations, limitations, en anglais, français, allemand et espagnol.

Il vous est expliqué qu’il s’agit d’un « pleasure item », autrement formulé un sextoy. Qu’il est jetable (très important !), à tenir hors de portée des enfants et n’est pas à utiliser pour autre chose que l’usage prévu initialement.

Rien de très important, si ce n’est le manuel pour comprendre comment utiliser l’Original Vacuum Cup de Tenga.

Préparation de la TOC

Sur le haut de la Tenga Original Vacuum Cup se trouve un sticker qui est à enlever. Il permet de libérer l’accès à un trou permettant de faire s’échapper l’air de la gaine lors de l’insertion. Ensuite, en bouchant le trou avec votre index, vous créerez une force de succion lors du retrait.

Sur le bas de la TOC, se trouve une tirette permettant d’enlever un film plastique. Cela donne accès à un capuchon qui, lorsqu’il est retiré, donne accès à la zone de « plaisir ».

Pas besoin de la lubrifier, c’est déjà prêt ! La texture souple de la gaine en TPE dispose d’une zone qui accueille un disque de mousse. Et cette mousse a été remplie du lubrifiant de la marque. Ce qui est intéressant là c’est que cette mousse va être stimulée pendant vos mouvements et va « libérer » au fur et à mesure le lubrifiant.

Textures de la TOC

J’ai plusieurs choses à dire… Et je ne sais pas forcément dans quel sens.

Tout d’abord, pour ceux qui ont remarqué le trou dans la partie haute. Je ne sais pas si c’est lié à mes manipulations lors de l’utilisation, lors du retrait de la gaine depuis l’étui, si c’est un défaut de conception… Mais on parle d’un jouet à utilisation unique. Donc s’il y a un trou, c’est clairement le moindre de mes soucis.

Edit : il s’agit, selon un retour de Tenga, de deux trous, un en haut de la gaine, l’autre en bas, qui permettent de gérer l’aspiration (vide d’air) dans la gaine.

Ensuite, la gaine telle que je vous la présente a été retournée « comme une chaussette ». L’intérieur à l’extérieur. Parce que si je vous avais présenté la gaine extérieure, vous n’auriez rien vu des textures.

Clairement, j’ai été étonné de par le nombre de textures différentes proposées ainsi que par le fait qu’ils ne se soient pas juste contentés de reproduire la même texture sur 360°.

  • Les picots à l’entrée sont suffisamment en relief, basique mais efficace.
  • Les anneaux qui suivent ensuite pourraient être un peu plus en relief mais ils ont leur utilité.
  • Les petites framboises permettent de « masser » le gland, c’est la première fois que je rencontrais ça.
  • Le demi-disque strié et ferme apporte une dimension de stimulation supplémentaire

Démontage de la Tenga Original Vacuum Cup

Tenga Original Vacuum Cup Dismantled

Que l’on soit clair, je l’ai démontée par curiosité. Vous n’avez pas à le faire, c’est un produit à usage unique. Vous n’avez pas la possibilité de le réutiliser, je l’explique dans la section suivante.

Toujours est-il que je souhaitai savoir comment cela fonctionnait à l’intérieur.

La gaine TPE est plutôt fine, l’expansion en fonction du membre qui traverse la gaine est permise par la mousse utilisée qui va se comprimer et laisser de la place.

J’avais déjà mentionné le premier anneau de mousse (qui lui, contient le lubrifiant), il y en a deux de plus, au niveau de la valve d’aspiration.

Les matériaux sont simples mais j’ai trouvé la conception ingénieuse.

Nettoyage

Je l’ai dit précédemment, c’est un jouet jetable. Il n’est pas fait pour être nettoyé.

Et ceci est vrai tant au niveau de la conception que des matières utilisées. La gaine TPE a été collée, scellée tout en bas du dispositif.

Tenga Original Vacuum Cup Welded sleeve

J’ai eu à utiliser un cutter de manière à découper la gaine pour atteindre ce qui se situe à l’intérieur du produit. Aussi, en la découpant, j’ai cassé le joint qui permettait d’avoir ces appels d’air.

De plus, les mousses utilisées ne permettent pas de nettoyer l’intérieur du produit. L’eau peut passer à travers les déchirures du TPE pour aller dans la mousse. Des fluides et donc bactéries, peuvent y proliférer sans que vous ne puissiez nettoyer correctement.

En revanche, Tenga propose d’autres jouets qui eux sont réutilisable, j’en ferai part dans d’autres critiques.

Utilisation

Ce sextoy est simple d’utilisation, comme quasiment n’importe quel masturbateur pour pénis. Bien que l’entrée paraisse relativement petite (1,5cm de diamètre), elle est en réalité extensible et ne devrait laisser personne à la porte. Sauf pour un pénis flaccide, éventuellement, qui aura seulement un peu plus de difficulté.

Il suffit de présenter l’orifice, d’y insérer son organe et de commencer les mouvements de va et vient, tout en ajoutant une rotation au gré des envies. Les doigts prennent naturellement leur position autour, l’index sur le dessus pour obstruer ou libérer le trou permettant de gérer la succion.

Du lubrifiant est libéré au fur et à mesure par un petit insert de mousse situé à l’entrée.

Une fois votre affaire terminée, il suffit de replacer le couvercle et de jeter les preuves dans la poubelle.

Premières impressions

Mes premières impressions sont plutôt positives. La Original Vacuum Cup de Tenga est simple à ouvrir, le plastique s’enlève bien. Le lubrifiant déjà présent facilite l’utilisation.

En revanche, dans le détail, j’observe des petits trous sur le pourtour extérieur de la gaine, après découpage, j’en vois un autre sur la gaine. Ce n’est pas très important, on parle d’un jouet jetable.

J’ai trouvé le jouet bruyant. Soyons clair, c’est du manuel… Donc il fera plus ou moins le bruit que vous lui demanderez de faire. A savoir que là où je l’ai utilisé, le son ambiant est de 40dB. En utilisation (tranquille), j’étais à 50dB et pour une utilisation très soutenue, j’étais à 70dB. C’est plus ou moins ce que l’on peut avoir avec un sextoy automatique. C’est comparable au bruit d’un aspirateur.

Avec l’utilisation du petit trou pour gérer la fluctuation d’air dans la gaine, on se retrouve avec des métriques affolantes. 80dB en utilisation raisonnée, 100dB en y allant à fond. C’est plus fort que le bruit généré par une souffleuse à feuilles si l’on est à un mètre de cette dernière.

De plus, à ce moment, un morceau du disque de mousse contenant le lubrifiant a commencé à sortir de son objectif.

Le bruit produit n’est donc pas le plus glamour en ce qui me concerne.

Disponibilité

Comme souvent, je recommande d’aller directement acheter le produit chez celui qui le fabrique. Là, on est sur un jouet à usage unique donc l’intérêt est moindre. Cependant, si vous avez besoin de faire appel au service client, vous serez mieux à acheter directement chez Tenga que chez un revendeur lambda.

Comme indiqué précédemment, la Tenga Original Vacuum Cup est disponible au prix de 9€ dans leur boutique en ligne.

Si vous souhaitez l’acheter, le lien est juste au dessus.

Je n’ai aucun coupon code à vous proposer pour le moment mais si j’en trouve un, je mettrai à jour cette partie de l’article.

Conclusion

Points positifs

  • Prix abordable
  • Bonnes textures
  • Lubrifiant déjà présent

Points négatifs

  • Bruyant
  • Utilisation unique

Je ne me ferai pas un arsenal de Tenga Original Vacuum Cup. Le prix me semble trop élevé pour. En revanche, une fois de temps en temps, si le bruit ne vous dérange pas, pourquoi pas.

En ce qui me concerne, c’est rédhibitoire. Cela m’a bien fait rigoler la première fois lors du test avec dildo mais cela m’a incommodé lors du test plus réel. Toujours est-il que cela n’enlève en rien l’usage récréatif de ce masturbateur pour pénis.

Donc par curiosité, oui ça reste quelque chose à essayer. Les textures sont bonnes, la gaine est suffisamment serrée pour proposer quelque chose d’intéressant. Je trouve cependant dommage de produire, d’acheter, pour une utilisation unique. Ca fait beaucoup de déchets pour un moment de plaisir passager.

Laisser un commentaire

Retour en haut