Critique du FeelButt

Sorti dans le dernier trimestre 2022, j’ai longtemps hésité sur le fait de réaliser la critique du FeelStroker Butt.

Entre temps, j’ai procédé aux tests d’autres produits. Il me restait ce brouillon et ce goût amer en bouche. Regret lié au fait de ne pas avoir su m’exprimer sur ce FeelStroker Butt de Kiiroo… Et ce que j’en avais écris jusqu’alors ne me plaisait pas.

Si j’écris des critiques, c’est avant tout pour faire face à un manque de critique quand j’en ai eu besoin. Notamment l’absence de celles en français, ce qui ne me permettait pas de savoir quoi acheter. Les critiques de sextoy puisque les retours sont très rares. Ce que je souhaite donc, c’est combler ce trou. Et ce, tout en fournissant un point de vue honnête. Comme ça, vous pouvez au mieux faire votre choix sur l’achat, ou non, d’un sextoy. 

J’ai donc profité d’avoir un peu de temps libre pour retravailler ce brouillon. L’idée étant donc de vous faire part de mon retour sur ce sextoy de la gamme Feel.

Il s’agit d’un masturbateur pour pénis se basant sur une anatomie encore non explorée par Kiiroo. Jusque là, ils se sont concentrés sur les parties intimes de modèles féminins. Désormais nous avons le droit à un nouvel orifice unisexe : l’anus.

Emballage

Comme à l’accoutumée, les colis reçus sont discrets. Une unique mention à Kiiroo (en tout petit) que sur le bordereau de livraison. En dehors de ça, aucune idée de ce que l’on reçoit. Vous souhaitez savoir ? Ouvrez le carton et manipulez son contenu. C’est pour moi un vrai plus et je préfère cela à un colis enveloppé de film noir ou autre (coucou Nothosaur).

Première face

FeelStroker Butt front side

Dans des gammes bleues noires, le premier visuel du coffret reste très sobre.

Quand au contenu, une mention à une « Butt Sleeve » et un “Male Masturbator”. Bon on comprend de quoi ça parle. Mais sans lire, juste avec le visuel, il serait compliqué à une personne ne connaissant pas la marque de savoir ce à quoi correspond cette boite.

Juste une sorte de tube noir profilé en forme de torche. Toutes fois, par rapport aux précédents modèles, il y a tout de même une différence notable. Le capuchon permettant d’accéder à la gaine semble plus grand de quelques centimètres.

Face de droite

FeelStroker Butt right side

Le côté droit du coffret nous présente une coupe transversale de la gaine. Ca ainsi que la face visible du produit, en l’occurrence un trou. Un trou pourvu de quelques nervures.

La coupe transversale me laisse un peu dubitatif. L’espace entre les textures semble très, trop, important, surtout à l’entrée de la gaine.

Après, l’aspect en spirale des textures apporte peut être quelque chose de différent… Et peut nécessiter d’éviter d’avoir quelque chose de trop étroit.

La face visible du masturbateur reste simple; on a un trou bien ouvert de quelques millimètres. Trou duquel partent des plis comme autant de rayons de soleil. Pas de signature cette fois-ci.

Face arrière

FeelStroker Butt rear side

Petit souci de traduction en français cependant… Il est question d’un gode là où il s’agit d’un masturbateur. Bon bon bon…

La traduction anglaise ne fait pas cette erreur… Cependant aucune des deux ne fait mention à des fesses ou un anus. En fait abstraction totale du type anatomique de l’orifice en fait.

Face gauche

FeelStroker Butt left side

Enfin la dernière face permet de voir de quelle manière installer le FeelStroker Butt dans le Keon.

Bon après ils montrent juste qu’il faut le glisser… En vrai, il est nécessaire de tourner également le masturbateur pour l’enclencher dans le Keon.
Afin d’ouvrir la boîte, il ne vous suffira que d’ouvrir deux scellés transparents. Ensuite il reste à ouvrir la boîte par le dessus.

Aspect

C’est le premier produit sur la gamme des FeelStroker où Kiiroo propose un capuchon plus grand. Pourquoi ? C’est afin d’éviter de comprimer, compresser, la moulure des parties intimes proposées, en l’occurrence : un anus. Si vous voulez voir ce que ça donne après un an de compression, regardez ma critique FeelSkyler.

FeelStrokerButt out of the package

Dans le cas actuel, je ne pense pas qu’il était nécessaire d’augmenter la hauteur du capuchon. Pour autant, il faut bien le commencer sur un modèle et cela sera peut être utile pour les suivants.

Décomposition de la gaine

Fully dismantled FeelStroker Butt

Le FeelStroker Butt est composé de cinq parties. Trois pour le tube, la partie extérieure d’une vingtaine de centimètre de long, huit de large. Deux pour l’intérieur, un anneau dans le tube ainsi que la gaine; le tout pour environ 550g.

Les trois premières parties sont ce qui va permettre à votre FeelStroker de se fondre dans votre déco.

Un design simple de lampe de torche noire, composé d’un tube principal, d’un capuchon vissé sur la base la plus petite ( permettant de régler le flux d’air et donc la force de succion) et d’un capuchon bien plus large permettant d’accéder à la partie où vous pourrez insérer votre membre. Afin d’enlever ce second capuchon, voici ce que je fais. Je vous propose d’appuyer avec votre pouce sur la petite ouverture disponible à la jonction du capuchon et de la base tout en appuyant sur le capuchon pour le déloger. Il y a probablement mieux.

Toute cette partie externe est proposée en ABS/PC, un matériau d’impression 3D résistant bien à la chaleur et robuste. J’ai déjà fait tomber quelques fois des FeelStar et je n’ai eu aucun dégât à déplorer bien heureusement.

FeelStrokerButt case compared to a flashlight

Aspect extérieur de la gaine

Une fois le grand capuchon ouvert, on a accès à la dernière partie du FeelStroker, la gaine, en TPE. Cette matière utilisée est assez proche d’une sensation de peau nue. Ceci apporte une certaine douceur, de la souplesse et de l’élasticité. Elle ne dégage que peu d’odeur. En revanche, cette matière : “élastomère thermoplastique”, présente l’inconvénient d’être une matière poreuse.

Ce que cela veut dire ? Cette matière est capable d’absorber des éléments nocifs ou non. Bon s’il ne faisait que les absorber encore… Sauf qu’elle va ensuiter les restituer après une certaine période à la surface du sextoy. Il conviendra de faire attention à la façon de l’entretenir.

Si vous voyez de la moisissure… C’est déjà trop tard.

FeelStroker Butt presented without front cap

Alors que la gamme des FeelStar vise à reproduire les parties intimes de modèles, celui du FeelStroker Butt ne reproduit aucun réel anus. C’est une création par Kiiroo avec une représentation non genrée de cet orifice, pourvu néanmoins de plis et d’un sillon.
Au final, vous avez en main un objet d’une vingtaine de centimètres qui pèse environ 550 grammes. Et vous savez quoi ? Il n’attend plus que vous pour prouver ce dont il est capable.

Textures internes du FeelStar

Internal texture of the FeelStroker Butt

  Avant toute chose, je tiens à préciser que je n’ai jamais eu de rapport anal. Cela peut jouer fortement dans mon ressenti, basé sur des espérances plutôt que sur des expériences passées, factuelles. Je n’ai jamais donné dans un rapport de sodomie. je ne sais pas quelles sont les sensations que l’on peut ressentir. Mais comme tout à chacun, je les imagines comme étant un fourreau très serré à mon membre. Cherchant à le comprimer, l’empêcher éventuellement à se mouvoir librement…
Ca, je l’imagine de part les jouets que j’ai pu tester sur ma propre anatomie. Car oui, j’ai souhaité découvrir cette partie de ma sexualité. Pour autant, mon vécu avec le FeelStroker Butt est différent.
En dehors de l’entrée principale, ou plutôt cavité principale, il n’y a qu’une seule texture de proposée tout du long.

Une texture unique

J’avais écrit être dubitatif concernant la première zone de ce FeelStroker. Vous vous rappelez ? Et bien mon ressenti l’a confirmé. Quand on s’insère dans le masturbateur la première pensée est de l’ordre du “Hého ?! Il y a quelqu’un ?”.

Je ne peux m’empêcher de penser que les premiers centimètres sont des centimètres perdus qui ne viennent absolument rien stimuler…
Le fait d’aller plus loin dans la gaine permet en revanche d’aller sur une zone un peu plus serrée. Un peu plus stimulante… Mais cela reste léger en ce qui me concerne.

Pour être franc, la stimulation est suffisante de manière à rester dur. Après, est-ce que vous cherchez ? Moi non.

Elle peine à proposer plus ce qui amène au final sur une érection qui reste présente… Tant que l’on souhaite continuer ainsi mais il va falloir redoubler d’efforts pour aller au bout.

Après, il est possible que la circonférence de mon membre soit un souci pour ce FeelStroker. Pas assez large. mais j’en doute clairement.

Je pense que ce masturbateur pour pénis est peut être une réponse pour deux types de personnes.
Celles qui sont clairement sûr membrés au niveau de la circonférence, et elles auront sûrement une stimulation suffisante. Ou celles qui ont besoin d’une stimulation moindre de manière à ne pas exploser trop rapidement.

En ce qui me concerne, c’est le premier masturbateur qui m’a permis, à plusieurs reprises, de vider le Keon de sa batterie sans arriver à terme. On peut éventuellement le considérer comme un bel outil d’edging…

Nettoyage

Peu importe votre sextoy, si vous l’entretenez mal, sa durée de vie en sera fortement impactée.

L’un des avantages au manque de textures prononcées du FeelStroker Butt, ainsi que le fait qu’il soit si « lâche »… C’est que son nettoyage en est grandement facilité.

Après utilisation, il suffit de le tenir debout pour que la gravité s’occupe d’évacuer les fluides. Enfin pas aussi bien qu’il le faurait cependant.

Il faut le nettoyer de manière à enlever tout type de fluide ayant pu aller à l’intérieur de la gaine. Pour ce faire, je vous conseille de sortir la gaine de sa coque. Ensuite, la rincer, à l’eau claire avec un peu de savon.
Bien entendu, il faut nettoyer l’intérieur de la gaine dans les moindres recoins. Et ne pas oublier la partie supérieure de cette dernière et tout autre partie du FeelStroker Butt ayant été au contact de fluides.

Suite à cela, vous pouvez au choix laisser votre gaine sécher à l’air libre.. Une autre solution est d’utiliser un morceau de tissu non pelucheux pour sécher l’intérieur et l’extérieur de la gaine.
Enfin, je vous conseille d’utiliser de fécule de maïs pour entretenir le TPE. Ceci afin qu’il ne devienne pas collant avec le temps; cette sensation m’est tout sauf agréable. 
Cette fécule viendra garder ou rendre l’aspect de douceur à votre sextoy. C’est même une recommandation personnelle que je vous conseille pour tout vos masturbateurs en TPE. Après chaque utilisation.

Utilisation

Une fois le capuchon de plus gros diamètre enlevé, il n’y a rien de plus simple pour utiliser le FeelStroker Butt.

Il suffit en effet d’utiliser un lubrifiant à base d’eau et d’en déposer généreusement sur votre membre. N’oubliez pas l’orifice de la gaine ainsi qu’un peu à l’intérieur.
A partir de là, vous disposez d’un écrin vous permettant multiples moyens différents pour stimuler votre membre. Vous permettant de varier la vitesse, la profondeur des va-et-vients, l’angle de pénétration. Egalement, grâce au petit capuchon, et en le dévissant plus ou moins, laisser s’échapper l’air présent dans la gaine pour apporter un effet de succion.

FeelStroker Butt setup in Keon

Ce stroker étant compatible avec le Keon, il est tout à fait possible d’en profiter également de manière “mains libres” et même intéractif.
Il suffit de verrouiller le FeelStroker Butt dans le Keon. Pour ce faire il suffit de l’y insérer ainsi que le tourner jusqu’à la butée. Allumez le Keon et utilisez avec l’application dédiée (comme FeelConnect), les boutons du Keon ou le synchroniser avec un partenaire ou une vidéo depuis votre smartphone ou pc via Bluetooth.

Disponibilité

Le FeelStroker Butt est disponible depuis déjà quelques mois sur la boutique en ligne de Kiiroo.

Son prix est de 64€ (ou un peu moins de 58€ en passant par l’un des liens que j’ai laissé dans cette critique).

Conclusion

Points positifs

  • Enfin une gaine anale

Points négatifs

  • Trop large
  • Tellement large que je ne sens que peu les textures

Ce Stroker est pour moi une déception.

Mes attentes étaient probablement trop importantes mais je ne suis peut être pas le bon public pour ce stroker.
Je m’attendais à quelque chose de bien plus stimulant, plus serré et j’ai eu un opposé en tous points. Cela faisait un moment que j’attendais à ce que Kiiroo propose autre chose que des vagins… Qu’ils proposent un stroker anal ou oral et je n’ai pas eu ce à quoi je m’attendais.

Je ne dis pas que le FeelStroker Butt est un échec, comme annoncé plus haut, si vous souhaitez vous entrainer pour des séances d’edging avec un masturbateur peu stimulant, pour augmenter votre endurance, c’est peut être bien l’un de vos meilleurs alliés.

Je remercie toutes fois Kiiroo et notamment sa CM de m’avoir compté parmi les premiers testeurs de ce FeelStroker même si ma review arrive sur le tard.
J’ai bien conscience que cette review ne sera probablement pas celle qui vous donnera envie d’acheter le FeelStroker Butt mais au moins, vous avez un retour honnête sur ce que j’en ai pensé.

N’hésitez pas à commenter ou poser des questions, j’y répondrai au possible.

Laisser un commentaire

Retour en haut