Critique du Godemichet à ventouse de Kiiroo

Aujourd’hui, je souhaitais vous proposer un revisite de la critique du godemichet à ventouse de chez Kiiroo. Pour un homme cis, la découverte du plaisir anal, de recevoir j’entends, est quelque chose de tabou dans notre société actuelle. L’omniprésence d’un jugement sur le fait que ce n’est pas un acte normal. Que ce soit lié à notre éducation, notre religion, la peur de ce qu’en dirons les autres.

Toutes fois, après une discussion sur le discord de Kiiroo, je me suis dit que je me laisserai bien tenter par cette aventure. Notamment dans le but d’en apprendre plus sur moi même, de découvrir, mais aussi pour comprendre. Qui ? Ma femme notamment qui n’apprécie pas cette pratique. Notamment parce que, et désolé de te citer ma chérie : « C’est comme si mon anus était un œil, essaies donc te toucher l’œil, tu verras que par réflexe sur le fermera ».

Désireux de la comprendre, j’ai tout d’abord acheté le Edge2 de chez Lovense… Quelle connerie n’ai-je pas fait ? Bercé par les tendres illusions publicitaires, je m’étais laissé happé par la promesse d’un orgasme prostatique… Bref, j’en ferai probablement la critique complète un jour mais ce n’est pas le sujet aujourd’hui.

J’ai donc commencé mes recherches pour « autre chose », de préférence de forme non phallique, éventuellement en verre… Comme le Icicles n°24 de Pipedream… Et c’est là que la Community Manager de Kiiroo m’a contacté début Septembre pour faire la critique d’un produit allant en complément avec le Keon et permettant d’explorer cette porte de derrière… J’ai donc sauté sur cette occasion, je vais alors vous présenter le godemichet à ventouse de Kiiroo.

Nota Bene

Je rapatrie cette critique un peu plus d’un an après l’écriture initiale sur Reddit. Est-il utile de vous préciser que mon avis a évolué, notamment par le fait d’avoir pu comparer ce sextoys avec d’autres similaires? Oui, ça l’est !

Entre temps, j’ai évolué, ma façon d’écrire des critiques a changée… Cette critique est donc une version réécrite fin Novembre 2023.

Godemichet à ventouse

Kiiroo's Vacuum Lock Dildo with package

Il s’agit du seul jusqu’à présent, et probablement unique, godemichet à ventouse que Kiiroo a mis à disposition. L’idée derrière était de permettre de transformer le Keon en une sex machine. Cette critique est disponible sous Reddit mais pas encore sur ce blog… Cela arrivera prochainement.

Grâce à ce godemichet à ventouse et un adaptateur, on obtient un Keon unisexe. Unisexe et utilisable avec FeelMe AI.

Réception du colis

Le sujet était abordé le fin Août avec la CM de Kiiroo. Au début, j’étais un peu frileux… Pas sûr que j’apprécierai forcément cette aventure. Pour autant, je restais intéressé. Après réflexion, nous avons convenu que je ferai cette critique.

L’envoi s’est fait vers le 9 Septembre depuis Amsterdam pour réceptionner le colis dans la boite aux lettres le 16 Septembre.

Le colis reçu était dans un carton beige habituel. Une toute petite mention à Kiiroo sur l’adresse de l’expéditeur, rien de plus. Se trouvait à l’intérieur le kit main libre pour Keon, l’adaptateur pour godemichet et ce godemichet. Donc trois éléments dans ce carton, on se concentre ici sur le dernier.

Coffret du Godemichet à ventouse

Kiiroo a adopté pour ce coffret le design des accessoires, sobre, blanc. Il présente le produit de côté, indiquant une appartenance au Keon et la taille de 19 centimètres. Heu… 19 centimètres ? Alors pour certains, vous allez me dire « petit joueur »… Mais ça fait pas beaucoup ?

« Essayez une position différente. Ce gode à système de verrouillage sous vide est compatible avec l’adaptateur-gode Keon. Rapide et facile à utiliser » C’est ce que l’on peut lire, dans 7 différentes langues. Je suis un peu perdu par le terme « système de verrouillage sous vide ».

Une autre face du coffret nous montre une représentation des contours du godemichet avec la mention « taille réelle ». Sérieusement ? C’est la longueur de ma main dont on parle… Ces fameux 19 centimètres. Ca ne rentrera jamais…Trop large, trop long, trop imposant, trop “trop” ? Dans quoi je me suis embarqué sérieusement ?

Apparence du godemichet à ventouse

Alors j’ai sorti ce “monstre” de la boîte. Bon on va faire une petite mise au point, on est loin de la forme non phallique transparente que je cherchais idéalement. Au moins, ça me donnera une bonne base pour voir si c’est quelque chose qui me stimulera mieux que les autres jouets testés.

19 centimètres de long, 3 centimètres de diamètre pour 190 grammes de silicone noir. Voici les données brutes du godemichet à ventouse. D’une manière plus fine, on peut préciser que sur les deux tiers supérieurs, le silicone est assez ferme. On peut le plier mais cela requiert un peu de force et il revient en place tel un boomerang, sans effet yoyo.

Autant les deux premiers tiers sont très fermes, le dernier tiers, qui permet d’accéder à la base, est lui creux et donc bien plus souple. C’est cette partie qui accueille l’adaptateur pour le Keon.

La base est plus large et termine par une surface circulaire afin d’éviter, d’une part, de se retrouver coincé avec quelque chose dans le fondement sans pouvoir l’enlever, d’autre part pour servir de surface permettant au gode de se positionner sur une surface plane et d’y adhérer en réalisant un vide via pression sur la base de l’objet. Du coup, pour ce qui est de trouver une surface plane pour l’y accrocher, vous n’êtes limités que par votre imagination (table, chaise, miroir, carrelage de douche, portière de voiture)

Le toucher du silicone est agréable, c’est assez harmonieux, je me sens moins inquiet, un peu plus excité..

Nettoyage

Le bon côté des sextoys en silicone, d’autant plus s’ils ne comportent pas d’électronique, c’est qu’ils sont simples à nettoyer. Il existe différentes méthodes, de la plus traditionnelle comme le fait d’utiliser de l’eau tiède avec du savon.

Cependant, vous pouvez utiliser aussi un produit nettoyant pour sextoy. Je n’en connais pas beaucoup. J’avais acheté le Pure de chez Kiiroo en même temps que le Keon en Juin. Cela marche plutôt bien également mais je ne saurai le comparer avec un autre nettoyant.

Cependant, et surtout pour une utilisation anale, il sera nécessaire, de manière régulière, de le désinfecter comme il se doit. Pour ce faire, soit vous le mettez à bouillir dans une casserole, soit vous le mettez dans le lave vaisselle. Ce n’est pas une blague, pour ceux qui se poseraient la question, c’est tout à fait sérieux.

Ensuite pensez à le sécher avec un tissu non pelucheux et le tour est joué, il ne reste plus qu’à le mettre dans le petit sachet fourni par Kiiroo pour… Ha ben non… Il n’y a aucun sachet avec ce jouet pour le ranger.

Attention ! Ne rangez jamais un sextoy en silicone à proximité d’un autre sextoy en silicone. S’ils se touchent, ils vont réagir entre eux avec le temps et le résultat ne sera pas bon du tout. Du coup, rangez le dans la boite… Ou alors achetez un sachet pour le ranger. Kiiroo, tu n’as pas assuré sur ce coup là.

Utilisation

Avant tout

Pour une utilisation vaginale (chose impossible pour moi), peu de préparations sont nécessaires mais pour une utilisation anale, je vous conseille tout de même un lavement préalable, cela évitera les mauvaises surprises par la suite.

En dehors de ce point, on va commencer par la base, il faut utiliser une bonne dose de lubrifiant, ne soyez pas avare. Il faut que ça glisse, y aller progressivement… Un sextoy en silicone requiert un lubrifiant à base d’eau. Utiliser un lubrifiant à base de silicone serait une très mauvaise idée.

Première expérience

Déjà ça passe, je suis soulagé. Le godemichet à ventouse se fait son chemin et progresse sans trop de difficultés. Les centimètres vont et viennent, l’excitation est à son comble et il me faut la contrôler, il faut prendre son temps.

Alors clairement, je ne vais pas jusqu’au bout du jouet, ça viendra probablement avec le temps. Mais je sens assez rapidement une résistance. J’ai appris plus tard qu’il s’agissait de l’accès au colon sigmoïde, c’est là où ça bloquait… Potentiellement car le silicone est trop ferme.

On se fait aisément à la taille, circonférence et la forme légèrement conique permet d’y aller au fur et à mesure, histoire de laisser au sphincter le temps de s’habituer à cette intrusion. Vraiment, si c’est votre première fois, allez y lentement… et même par la suite.

Et les suivantes

J’ai fait la mauvaise expérience d’y aller trop vite sur une session… Plus jamais. C’est à se tordre de douleur et ça coupe toute envie nette. Enfin sauf si vous êtes amateur de ce genre de sensations mais ce n’est pas mon cas.

Pour la suite, que ce soit avec une utilisation manuelle du godemichet à ventouse proposé par Kiiroo ou une utilisation main libre en l’ayant fait adhérer à une surface, j’ai pu découvrir de nouvelles sensations et c’est réellement intéressant. A noter que le plaisir ressenti (à minima en ce qui me concerne) est totalement différent, décorrélé, de celui que je ressens en temps normal. Je fais mention à de mes sessions de plaisir manuelles ou avec un FeelStroker, donc d’une masturbation de pénis plus traditionnelle. Autrement formulé, je ressentais du plaisir anal tout en ayant mon pénis mou. Et ça c’est une première pour moi. L’excitation, le plaisir sexuel, correspondait toujours à un pénis en pleine érection.

Pour autant, je n’ai pas eu d’orgasme anal avec le godemichet à ventouse. Tout comme avec le Edge2, légère déception.

Mais il m’a permis de ressentir des orgasmes plus puissants en complément d’une masturbation du pénis et c’est une belle découverte.

Disponibilité

Le godemichet à ventouse de Kiiroo est disponible en vente depuis mi-Octobre 2022 mais il avait été présenté à la convention pour adulte Erofame début Octobre (bonjour Ashley !).

Son prix est de 28€ mais vous le savez, en utilisant le coupon code « PapaRenard« , vous pouvez faire descendre le prix de votre panier de 10%. En ce sens, il ne serait plus qu’à 25.20€.

Conclusion

Points positifs

  • Classe tout en noir
  • Jolies nervures
  • Matière top : silicone

Points négatifs

  • Très ferme sur les deux premiers tiers (trop ?)
  • Pas de sachet intime pour ranger le sextoy

Merci à la community manager de Kiiroo pour m’avoir proposé le test de ce jouet, c’est tombé au bon moment et j’ai apprécié de pouvoir utiliser ce godemichet à ventouse. D’abord intimidant, il s’est montré un bon allié en quelques peu de sessions pour obtenir des orgasmes vraiment intenses. Dommage que ce ne soient pas des orgasmes prostatiques, cela a plus été pour décupler les sensations d’orgasmes péniens.

Toutefois, du fait qu’il soit trop ferme, je n’ai jamais été capable de le prendre pleinement à cause de douleurs. Et ça c’est moins sympathique. Je regrette de ne pas avoir d’autre godemichet me permettant de faire la comparaison. Est-ce lié à ce produit ou à moi et mon inexpérience ?

Cependant, j’en ai aimé la texture, la couleur, la longueur, la circonférence, le fait qu’il soit plutôt rigide ce qui permet de bien l’insérer mais assez flexible sur la base pour en modifier l’angle.

Mon autre gros regret est de devoir passer autant de temps de préparation pour l’utiliser… Mais c’est plus lié à l’orifice stimulé qu’au jouet en lui-même.

En tout cas si vous utilisez le Keon pour ses capacités interactives en tant que sex machine, il sera incontournable.

Les autres articles orientés Keon Sex Machine

Cette critique fait parti d’un ensemble de quatre critiques orientées autour de la Sex Machine de Keon.

Laisser un commentaire

Retour en haut