Critique du Handy

The Handy d’Ohdoki figurait dans ma shortlist lorsque j’ai cherché mon premier sextoy en Juin 2022. Plusieurs se positionnaient comme étant les meilleurs du marchés. J’avais alors du mal à trouver des critiques, notamment en français. Trop de superlatifs, trop de promesses mirobolantes…

C’est ainsi que mon choix s’était finalement porté sur le Keon de Kiiroo. Notamment parce que mon désir d’avoir un sextoy interactif avec des vidéos était né via PornHub qui ne proposait d’interaction que via FeelConnect. Au final, de nombreux sites permettent de se connecter au Handy et mon choix aurait pu être différent si j’avais eu ces sources.

Lors de XBiz Amsterdam, j’ai eu la possibilité de rencontrer un développeur ainsi qu’une Account Manager de chez Ohdoki. Je me suis donc présenté à eux, leur expliquant que je faisais des critiques de sextoys sur mon blog. Une fois rentrés dans nos pays respectifs, nous avons repris contact pour voir de quelle manière nous pourrions collaborer.

C’est ainsi qu’ils m’ont envoyés, sans frais, un exemplaire du Handy. C’est ce que je vous présenterai dans cette critique. Ils m’ont également envoyé deux autres gaines, Pearl et Coral, ainsi que leur système pour le fixer sur un bureau. Cependant, j’en ferai des critiques séparées.

Toutes fois, je tiens à vous rappeler que même si j’ai eu ces produits sans frais, mon travail reste impartial. Mes critiques se veulent honnêtes et n’engagent que moi.

The Handy

The Handy est un masturbateur pour pénis qui va bouger sur un axe vertical de manière à reproduire des mouvements de pénétration et ce jusqu’à 10 mouvements sur une seule seconde.

Le premier prototype date de 2017 mais il aura fallu deux ans de plus avant de commercialiser la première version de ce sextoy pour pénis. Depuis Mai 2022, une version 1.1 est sortie et propose de petites améliorations.

Il est fourni avec une gaine par défaut. Elle est translucide et possède différentes textures que nous détaillerons plus tard. Le mécanisme utilisé pour tenir la gaine est une bande velcro qui se resserre autour de la gaine. Et elle permet de tenir leurs gaines certes… Mais rien ne semble interdire l’utilisation du Handy avec d’autres masturbateurs manuels.

Contrairement à de nombreux autres concurrents sur le marché, le Handy a souhaité se démarquer également en proposant une connectivité Wifi au lieu de Bluetooth ainsi qu’une absence de batterie pour une alimentation sur secteur.

Commande et réception du colis

C’est fin Septembre, après les évènements Xbiz Amsterdam et TES que je suis entré en contact de nouveau avec Ohdoki.

Au 26 Septembre, la commande a été passée.

Elle contenait les éléments suivants :

  • The Handy Massager
  • The Handy Mermaid Sleeve Collection – Pearl EU/UK
  • The Handy Mermaid Sleeve Collection – Coral EU/UK
  • The Handy Handsfree Cup
  • Handsfree Kit EU

La livraison a été assurée par GLS et au 2 Octobre, j’avais un joli paquet dans ma boîte aux lettres. Enfin je dis joli… Il s’agissait d’un colis tout à fait banal, sans mention telle que « ATTENTION ! UN SEXTOY SE TROUVE A L’INTERIEUR ». Et ça, c’est ce qu’on souhaite quand on achète un sextoy.

Cette critique ne parlera pas des deux gaines Perle et Corail, ni du kit main libre. J’en ferai une critique séparée.

Coffret

Tout d’abord, j’aime bien quand les produits sont bien packagés. La première impression est souvent importante et elle peut apporter une bonne condition pour l’évaluation ou un blocage.

Là, je n’ai pas à me plaindre, j’étais plutôt de bonne humeur à découvrir la façon dont ils avaient préparés la découverte du Handy.

Face de devant

Front side of The Handy package

L’emballage du Handy est sobre. Un simple logo dans un coffret en carton noir.

Face droite

Right side of The Handy package

Cette face est bien plus intéressante en terme d’informations. On peut y lire que le Handy est un masturbateur automatique créé en Norvège et propose une expérience ou vous pouvez prendre le contrôle ou alors où vous pouvez le laisser agir.

Cette information est dispensée en Anglais, Espagnol, Allemand et enfin Français.

Le contenu de ce coffret est détaillé. On y apprend que se trouvent le Handy, une gaine générique, une bande de maintien scratch, un adapteur secteur et un guide de démarrage rapide.

Ensuite, la partie rouge permet d’apprendre qu’un service en ligne (handyfeeling) permet de contrôler The Handy et de le synchroniser à du contenu pour adulte.

Une petite donnée me fait tiquer à la toute fin, concernant l’endroit ou a été fabriqué le produit : « Made in PRC ». Ceci est un acronyme pour « People’s Republic of China » donc en fait, ça veut juste dire « Made in China » sans vouloir l’écrire.

Face arrière

Rear side of The Handy package

Les principales caractéristiques du Handy sont ensuite détaillées, encore dans ces même quatre langues, mais priorité à l’Anglais.

On y lit donc que les informations suivantes :

  • Le Handy possède un moteur puissant permettant jusqu’à 10 mouvements par secondes et ne nécessite aucun rechargement de batterie, il faut le branche au secteur.
  • La longueur des mouvements est réglable de 0 à 11cm.
  • Les gaines sont en tailles uniques et devraient, à priori, convenir à tout le monde (ce sont leurs mots)
  • Synchronisation avec des vidéos 2D, 3D et VR de manière à ressentir ce qu’il se passe dans la vidéo
  • Prise de contrôle à distance par un partenaire
  • Fonctionne en mode hors ligne ou en ligne.

Face gauche

Left side of The Handy package

Enfin un visuel de The Handy mais il n’est pas en taille réelle. Le vrai est plus grand. On y voit une sorte de cylindre en ABS et un plastique souple. Un bouton pour allumer, une croix directionnelle, un autre bouton qui doit servir à changer de mode et un voyant indiquant la mise sous tension.

On notera dans le coin supérieur gauche la mention à une connectivité double (bluetooth/wifi). Après, le Bluetooth sert surtout à se connecter au wifi.

Une boite dans la boite

Un carton dans un carton. Pas d’information supplémentaire à glaner ici, il ne reste plus qu’à enlever l’opercule et découvrir le contenu du coffret.

Contenu du coffret The Handy

The Handy

The Handy with the original TrueGrip Sleeve

Le seul, l’unique, The Handy. Il ne tenait pas debout seul sur ce support, c’est pour ça que j’ai eu à le maintenir en place. Mais la base est plate et, en temps normal, il tient bien debout. On peut retrouver sous cette base des indications sur la provenance du Handy, son lieu de fabrication, le modèle ainsi que ses besoin en alimentation électriques. D’ailleurs, la prise électrique se trouve sur le côté gauche.

Il mesure environ 23 cm de haut pour 7 centimètres de diamètre. Le Handy pèse un peu plus de 579 grammes selon Ohdoki. Il est fait en ABS, un plastique de bonne qualité qui peut durer longtemps.

Dans l’ensemble, il donne une sensation de solidité, qualité et de réflexion autour de son design. Ca me plaît.

D’une manière générale, je le trouve simple à manipuler tout comme le Syncbot. Mais pas comme Lulu ou le Keon qui ont plus facilement besoin de deux mains pour le tenir en place.

A l’arrière se trouve une glissière qui ne va pas jusqu’en bas. Elle tient un passant qui permet d’y accrocher la bande velcro pour maintenir en place la gaine.

Gaine qui se range… dans le sachet plastique dans laquelle est elle contenue. Bon ça c’est pas génial. Surtout que dans le manuel, il est question de ranger la gaine dans son boitier mais il n’y en a pas.

L’adapteur secteur

The Handy electric adapter

Comme vous pouvez le voir, il est en deux parties. Il fait 1,50m pour la partie entre The Handy et le bloc d’alimentation puis 99cm de ce bloc à la prise murale. En tout, il y a un peu moins de 2,50m de câble.

C’est suffisant pour brancher au niveau de la multiprise de l’ordinateur, faire le tour du bureau et revenir sur le devant, aucun souci.

Le courant accepté est de 100-240V pour une fréquence de 50Hz et 60Hz.

Manuel de démarrage rapide

Quick Start Guide

Bien qu’Anglais soit indiqué, le manuel est également en Allemand, Français et Espagnol, comme les langues présentes sur le coffret.

J’ai toujours eu du mal à trouver une traduction française à « thrust » en anglais. Des poussées ? Des va-et-vients ? Ohdoki a choisi le terme de caresse en Français.

Y-est expliqué que la croix directionnelle permet d’augmenter ou diminuer la « longueur » de ces caresses pour les boutons haut et bas. Les boutons gauches et droites permettent respectivement de diminuer et d’augmenter la vitesse de ces caresses.

Le voyant LED indique un mode déconnecté, par défaut et vert, connecté, en magenta ou Bluetooth en bleu.

Ensuite figure six images indiquant comme mettre en place le mode déconnecté du Handy pour démarrer votre session. Il y est simplement omis la partie où il devrait être indiqué de mettre du lubrifiant.

Le mode connecté est ensuite indiqué et ils conseille d’installer l’application Handyverse.

Suivent les consignes d’entretiens, des avertissements (dont celui de ne pas utiliser le Handy sans lubrifiant) et les conditions d’application de la garantie.

Gaine Original TrueGrip

TrueGrip Sleeve, side view

Il s’agit de la gaine par défaut vendue avec le Handy. De cette manière, vous pouvez l’utilisez directement.

Un petit morceau de mousse est présent à l’intérieur pour éviter qu’elle ne s’écrase sur elle même.

Au contact, elle est assez collante, j’y vois de nombreuses nervures qui sont étranges. C’est la première fois que je vois ainsi du TPE transparent qui présente ces nervures. Ca n’affecte en rien les sensations de la gaine mais ce n’est pas présent sur les photos du site. Est-ce un défaut de fabrication ?

La critique complète de la gaine Original TrueGrip est ici.

Nettoyage

The Handy

Le Handy lui même n’a que peu besoin de nettoyage. Il vous faudra enlever les fluides (notamment lubrifiant) qui peuvent s’y installer bien entendu. Pour ce faire, utilisez un linge humidifié avec un peu de savon, enlever le tout et séchez correctement ensuite.

Attention, The Handy n’est pas résistant à l’eau ! Ne le nettoyez pas dans un lavabo, ne l’utilisez pas sous la douche ! Et de préférence nettoyez le une fois éteint seulement.

Gaine

Les gaines sont en TPE, donc poreuses. Je vous conseille fortement de les laver rapidement après utilisation. Le but étant d’enlever tous les fluides qui s’y trouvent et pourraient entrer dans les micropores de cette matière. Vous ne souhaitez pas que s’y développe des moisissures, responsables de mauvaises odeurs. Enfin responsables de mauvaises odeurs… au mieux, de tâches qui ne partiront pas, c’est pire… Ce tout est synonymes de bactéries qui pourront vous rendre malade.

Lavez, et séchez, avec précaution vos gaines. Pour le rangement, Ohdoki conseille de les remettre dans leur boitier. Le seul souci étant pour la gaine d’origine, l’Original True Grip qui elle n’en a pas et doit se contenter d’un sachet plastique. Clairement, c’est une déception pour moi.

Pour le lavage, ils conseillent de retourner la gaine ce qui permet d’accéder à toutes les textures pour bien les nettoyer. Je vous conseille de le faire avec du savon et de l’eau tiède.

Clairement, le fait que la gaine soit réversible pour la laver est un gros plus.

Pour le séchage, un linge non pelucheux fera l’affaire, vous pouvez en plus utiliser un bâtonnet en diatomite, ça fonctionne plutôt bien ! (Ou dans ce cas, j’en place trois dans la gaine)

Utilisation

Les gaines du Handy sont en TPE comme annoncé plus tôt. Ceci veut dire que vous devez uniquement utiliser des lubrifiants à base d’eau. Si vous utilisez un lubrifiant à base de silicone, il ira détruire petit à petit votre gaine.

Avant de pouvoir utiliser correctement le Handy, il est recommandé de procéder à la mise à jour de son firmware. Et pour ce faire, il faut connecter votre Handy au réseau local.

Malheureusement, j’ai eu quelques soucis lors de la mise à jour du firmware. Ceci m’a permis de contacter le service client qui m’a répondu en moins de 30 heures. Il devait y avoir un souci sur leur réseau à ce moment car lorsque j’ai retenté la mise à jour du firmware, sans rien faire de plus; c’est passé sans souci.

Handyverse

Que cela soit depuis votre téléphone ou depuis internet, les étapes seront les même. Il faut installer l’application ou aller sur le site web. Pour l’application, renseigner le fait que l’on soit un nouvel utilisateur.
Pour le site web, aller sur la partie « Configure Handy« .

De là, il suffit de procéder à quelques actions simples.

  • Brancher le Handy à sa source électrique
  • Attendre que la led soit en vert fixe
  • Appuyer sur le bouton wifi jusqu’à ce que la led passe bleue
  • Sélectionner le wifi dans la liste des réseaux disponibles et indiquer le mot de passe

Au cours du process d’installation, une clef vous est fournie. Notez la précieusement, c’est ce qui vous permettra ensuite de connecter le Handy à n’importe quel service en ligne. Que ce soit pour de la synchronisation vidéo, utiliser un script ou laisser le contrôle à une tierce personne.

Niveau sonore

D’un point de vue factuel

Sur la vitesse la plus faible, avec la profondeur de mouvement par défaut, le Handy affiche une moyenne à 50 décibels.

Sur la vitesse la plus élevée, mais avec la profondeur de mouvement la plus grande, on obtient une moyenne à 68 décibels.

Le plus bruyant étant lorsqu’on met la vitesse maximale sur une profondeur de mouvement la plus courte, la moyenne passe à 72 décibels.

Au maximum, le Handy génère 74 décibels.

Si l’on compare avec des échelles officielles, c’est le bruit généré par une salle de classe bruyante, un aspirateur, une tondeuse ou un souffleur. Ca me semble excessif comme comparaison… Peut être que mon appareil pour détecter le bruit est légèrement excessif.

Pour autant, il affiche le bruit ambiant de mon bureau à 40 décibels ce qui correspond bien à un « bureau ou appartement tranquille », donc je pense qu’il n’y a pas de souci de mesure.

D’un point de vue ressenti

Clairement, si vous avez votre colocataire dans la pièce juste à côté de vous, je suis certain qu’il vous entendra sur les vitesses les plus rapides.

J’ai fait le test dans une pièce mitoyenne ainsi que derrière une porte fermée, c’est audible. D’autres critiques de sextoy ont écrit que pour eux c’était plutôt silencieux, je ne comprends pas. Mais à chacun son ressenti.

Après, si vous n’y allez pas à fond, vous pouvez vous faire plaisir sans découvert. Le bruit mécanique peut, de plus, être couvert par un peu de musique dans un casque audio ou des écouteurs.

Mode manuel

En mode manuel, le Handy doit être branché puis vous pouvez appuyer sur le bouton ON/OFF de manière à passer sur ce mode. La LED verte indique que le mode OFFLINE est activé.

De là, il vous est conseillé de lubrifier la gaine puis la descendre au possible sur votre membre. Ensuite, il suffit de desserrer la bande agrippante, placer la gaine entre, resserrer (mais pas trop).

Les commandes du Handy vous font face ? Alors c’est parti.

Il suffit d’appuyer sur les boutons haut et bas pour gérer la profondeur des « caresses ». En appuyant sur les boutons gauche et droite, vous gérez la vitesse entre deux caresses.

Simple et efficace, vous êtes maître de votre destin.

Mode connecté

Plus intéressant à mon sens. Il est possible de connecter le Handy à de nombreux services.

Cela fonctionne de façon excessivement simple.

Lorsque vous avez configuré votre Handy, il vous a été donné une clef. En ce qui me concerne, c’était TAseST66 (je l’ai changée). Avec cette simple clef, il suffit de la renseigner sur n’importe lequel de ces sites et cela donne le contrôle du Handy en appuyant sur un bouton pour se connecter. Aussi simple que cela.

Je n’ai pas trop cherché à comprendre comment cela fonctionnait derrière, j’approfondirai peut être une autre fois.

En tout cas, une chose à saluer sur le mode connecté… C’est la possibilité de choisir où vous souhaitez agir sur le pénis.

Vous pouvez faire en sorte de ne stimuler que la base, que le gland, la base plus une partie du pénis, le gland et une partie du pénis, le tout… Vous choisissez vous même via des curseurs le début et la fin des « caresses ».

Enfin ça c’est si vous utilisez un outil pour le contrôler manuellement. Si vous laissez le Handy se faire contrôler par un script, vous n’aurez pas forcément la main dessus. Pour autant, vous aurez la possibilité de gérer un délai de synchronisation entre le script et la vidéo si vous sentez que ça n’est pas bien synchronisé.

HandyFeeling

Handyverse App Menu

Celui conseillé par Ohdoki est HandyFeeling. C’est presque la même chose que l’application Handyverse. Ca en porte d’ailleurs le même nom quand on arrive sur le site… Et c’est ce qui vous permettra de configurer correctement le Handy.

Il vous permettra d’accéder à la boutique de The Handy pour acheter des accessoires ou nouvelles gaines. Il permet aussi d’accéder à différentes applications, contenus, ou alors la configuration de votre Handy.

Applications

Pour la première partie, les applications, vous avez le contrôle à distance (ou vous devez donner la clef privée à votre partenaire). De là, vous pouvez contrôler la vitesse ainsi que la profondeur des mouvements.

La seconde application permet d’ajouter en plus une partie aléatoire. Vous y contrôlez toujours la vitesse et la profondeur mais vous pouvez y indiquer une valeur minimale et maximale. De plus, il est possible d’ajouter des pauses et de préciser le temps pendant lequel s’applique un pattern aléatoire.

Enfin, la dernière application permet de jouer un fichier local avec un funscript (également local). Les funscripts sont des fichiers plats générés par des applications tierces permettant de donner des instructions au Handy. Cela permet de synchroniser des mouvements sur les actions de la vidéo, ou sur sa musique.

Contenu

Si cela ne vous dérange pas de payer pour accéder à du contenu, la liste sera longue ici !

De très nombreux partenaires sont listés, que ce soit pour des vidéos 2D, 3D ou en VR. Certains disposent d’offres d’essai gratuites, d’autres à bas prix. A vous de voir si quelques sites vous tapent dans l’œil.

Il existe tout de même quelques ressources gratuites.

Paramétrage

C’est la partie qui a servi à la configuration, notamment du Handy. C’est également là que vous devrez aller si vous souhaitez renouveler votre clef ou changer de wifi.

Contenus en ligne

Connect My Handy

Connect My Handy est un site majoritairement avec un contenu de studios de ce que j’ai cru voir.

J’y ai dénombré 125 vidéos. Cependant, bien qu’étant une ressource gratuite, j’y déplore quelques soucis.

  • Des catégories vides, il est plus simple de ne pas les faire figurer si le contenu n’existe pas.
  • Le son désactivé par défaut sur les vidéos, on doit le réactiver à chaque fois.
  • Sur certaines vidéos j’avais l’impression qu’un paramétrage était activé pour que le Handy ne puisse bouger que de 75 à 100% de hauteur uniquement.

En dehors de ça, les scripts sont de qualités et les vidéos annoncées en 4K. Depuis ma connexion campagnarde, je ne peux pas le vérifier.

Je me demande si le contenu du site est régulièrement mis à jour ou non cependant.

IVDB et Wanks

A l’origine se trouve IVDB, sous domaine de HandyFeeling qui a pu vous servir à connecter votre Handy et mettre à jour son firmware. Via un plugin, il pourra contrôler votre Handy sur les vidéos proposées.

Puis une refonte graphique indépendante a été réalisée pour donner Wanks/AdultSync.

Plus de 5000 vidéos sont disponibles, les scripts semblent être de bonne qualité.

Ce site est clairement à positionner dans ses favoris.

Funscript.io

Ce site propose également une version 2 (beta).

Au programme, la possibilité de lier une vidéo locale avec un script local, contrôle manuel du Handy, contrôle aléatoire du Handy. Mais aussi un mode « cyclique » ou des mouvements se répéteront en fonction de vos choix ainsi qu’une possibilité de modifier un script local.

Faptap

Faptap n’est pas un site exclusivement utilisable avec le Handy, vous pourrez y contrôler de nombreux autres jouets et c’est à cette raison que je l’apprécie beaucoup. En revanche il resterait du travail à fournir dessus (notamment la possibilité d’alerter sur le contenu de vidéos).

Ceci dit, il y a de nouvelles vidéos de manière quotidiennes… Dommage que la publicité soit aussi visible mais bon… Ca reste un business.

Eroscript

Parenthèse sur ce site, ou plutôt forum de discussion.

Il ne s’agit pas d’un site pour directement vous interfacer avec le Handy mais s’y trouve une communauté de scripteurs hors paire.

De nombreuses vidéos et scripts sont disponibles, il est même possible de faire des requêtes. Clairement, gardez ce site dans un coin de votre tête.

Il n’est pas spécifique au Handy cependant.

Et la 3D ?

Malheureusement, autant plein de sites sembles disponibles pour faire de la 3D avec The Handy… Je n’ai pas de casque de réalité virtuelle. Ca arrivera peut être un jour mais du coup je n’ai pas pu tester ce que cela donnait.

Jeux en ligne ?

Je ne vais pas dire qu’il n’existe rien, j’ai pu trouver des scripts permettant de synchroniser des jeux flash avec le Handy. Il existe quelques rares jeux modifiés où, de la même façon, vous pouvez utiliser le Handy en renseignant votre clef de connexion…

Malheureusement, rien de probant et c’est étonnant. Comment un sextoy avec une telle communauté, et une api ouverte, ne se retrouve-t-il pas avec des jeux synchronisés ?

Je n’en ai pas la réponse mais je trouve ça dommage car d’autres le propose.

Compatibilité avec des gaines tierces

Encore une autre chose que je n’ai pas pu tester pleinement mais par manque de matière… Enfin de sextoys compatibles quoi.

Les seuls masturbateurs manuels dont je dispose, pour l’instant, sont les masturbateurs pour pénis de Kiiroo, les FeelStroker. Et clairement, ils ne sont pas compatibles avec le Handy.

La première raison : leur poids. D’environ 800 grammes, ils sont trop lourds pour être tenu avec de rapides « caresses » de la part du Handy, le velcro n’arrive pas à les retenir correctement et elles finissent par tomber. La seconde raison serait la forme de lampe torche. Elle n’aide pas non plus et va faire des frottements entre le Handy et le FeelStroker.

Gaine hors de leur boitier ? J’y crois moyen, j’avais déjà fait le test des FeelStrokers hors de leur boitier. Malheureusement, cela fait qu’ils ne sont plus contenus et le TPE s’étend, les sensations sont moindres.

Cependant, je reçois un colis la semaine prochaine de jouets Tenga et j’ai l’impression qu’il y aurait du bon. plus léger, d’une forme adéquate à une saisie par une bande velcro… Je pense que les Tenga jetable « CUP » peuvent bien passer dessus. A voir pour la gamme Flip.

D’une manière générale, je pense (sans avoir pu tester au moment de rédiger cet article) que les petits masturbateurs peuvent passer. J’entends par là les QuickShot de chez Fleshlight doivent fonctionner correctement avec le Handy. Pour les masturbateurs de taille moyenne, comme les Tenga CUP ou Spinner devraient pouvoir être dans la course. Mais cela reste une supposition.

Expérience personnelle sur The Handy

Quelques péripéties

Ma toute première expérience avec le Handy n’a pas été la meilleure. D’une part, je pense, parce que je ne savais pas quoi faire de la gaine après utilisation. Comment la ranger. C’est bête, mais ça m’a taraudé pendant mon expérience. Ca plus le fait que pour utiliser le Handy en mode en ligne, il faut mettre à jour le firmware. Et ce jour là… Ce n’était pas possible, la connexion pour la mise à jour ne se faisait pas. Ceci dit, le service client a répondu très rapidement.

Un autre point qui m’avait posé une question était d’être certain que je tenais le Handy dans le bon sens, et que j’avais mis la gaine correctement. Bon je l’ai cherché, je n’avais pas lu le mode d’emploi à ce moment (enfin pas tout).

De quelle manière positionner le Handy par rapport à son corps ? La version officielle est de positionner le Handy avec les boutons vers soi, donc d’appuyer sur le pelvis avec la base du Handy mais je ne suis pas convaincu de cette façon. Ca ne me semble pas naturel et j’ai l’impression que ça empêche le Handy d’aller jusqu’à la base.

Habitué aux masturbateurs automatiques pour pénis qui font disparaitre ce dernier à l’intérieur, j’étais perdu. Que je mette le Handy sur le coté, devant ou derrière, rien ne me semble réellement correct. Que ce soit parce qu’il appuyait sur le pelvis, tirait sur des poils ou autre…

Mais qui laissent place rapidement à du très bon

Une fois suivante, notamment avec du contenu interactif, l’attrait du Handy était bien plus visible et là ça m’a plu. Sa course est longue, peut être un tout petit peu trop parfois. Elle permet de stimuler l’intégralité du pénis et ce peu importe la taille de ce dernier.

Les fonctionnalités du Handy sont vraiment super. J’apprécie le fait que l’on puisse utiliser des patterns aléatoires, que l’on puisse choisir où agir sur le pénis. Et la vitesse peut vraiment être incroyable. Là où le Keon est à 230 coups par minutes, là on monte à plus de 600 avec le Handy. Après, la vitesse ne fait pas tout. Les « quelques » vidéos synchronisées que j’ai testées étaient de bonne qualités et permettaient de bien mettre en valeur le Handy.

Un point d’honneur malgré tout à ce câble électrique qui peu embêter, il permet tout de même des sessions très très longues. Les Keon, Pulse Solo Interactive, et autres sextoys à batterie cesseront de fonctionner au pire moment… Le Handy sera toujours là à continuer. Vous avez une heure ? Deux heures ? Trois heures de disponibles ? Aucun souci tant que vous avez suffisamment de lubrifiant.

Est-ce meilleur que le Keon on pour autant ? Peut être bien oui, notamment depuis l’ajout de FeelMe AI avec le Handy. N’importe quelle vidéo en ligne (sur un site présent sur liste blanche) est interactive avec le Handy. Après, il restera la différence entre les FeelStroker et les TrueGrip. Enfin le Keon reste devant si vous souhaitez synchroniser votre jouet avec celui de votre partenaire. Encore que ? Ne serait-ce pas tout de même possible pour le Handy depuis xtoys.net ?

Disponibilité

Comme indiqué au tout début de cette critique, The Handy est disponible sur leur boutique en ligne depuis 2019. Bien sûr, du fait de sa notoriété, vous pouvez désormais le retrouver dans plein d’autres boutiques différentes.

Si vous souhaitez l’acheter chez Ohdoki, ils m’ont transmis un code de 15% de réduction pour vous. Il suffit d’appliquer le code « PAPAR15 » avant le paiement.

Par contre… J’ai trouvé un autre code de 20% qui est plus intéressant pour vous. Ca l’est moins pour moi car ça risque de faire un micmac d’affiliation… Et leur donner les revenus mais tant pis. Si vous utilisez le code « SLR20OFF« , vous pouvez avoir 20% de réduction sur votre panier.

A rédaction de cet article, il est à un peu moins de 190€.

Conclusion

Points positifs

  • Service client réactif.
  • Contrôle en ligne / interactif très simple.
  • Beaucoup de gaines disponibles
  • Le rythme des « caresses » peut être vraiment rapide
  • Ne chauffe pas trop pendant l’utilisation.
  • Pas de batterie morte en pleine action.
  • Compatible avec FeelMe AI
  • Très simple à nettoyer

Points négatifs

  • Position bizarre du Handy au niveau du pelvis
  • Pas si portable que ça du fait de l’alimentation électrique câblée.
  • N’est pas main libre, à voir ce que donne leur kit.

Le seul vrai point noir à mon goût est le positionnement du Handy lors de l’utilisation. Je suis mitigé à ce sujet et il faut que je creuse dessus… Et que je trouve comment orienter convenablement le kit « HandFree » avant d’en faire sa critique. Je pense que ça pourrait vraiment aider le Handy à s’affranchir de ce défaut.

Toujours est-il que la communauté autour du Handy est énorme et ça fait plaisir. Il existe tout un écosystème autour de ce sextoy qui a soufflé ses quatre bougies. On sent que ça bouge, que ça évolue. Je regrette cependant de ne pas avoir pu tester le compatibilité VR. Un jour peut être j’aurai un casque…

Toujours est-il que pour moi, le Handy est un parfait concurrent au Keon de Kiiroo en ce qui concerne une utilisation solo. Il est très simple à utiliser, à nettoyer, à sécher… Donc on ne se demande pas si ça vaut ou pas le coup de le sortir. On le fait.

Ce n’est pas le meilleur masturbateur automatique que j’ai testé, pour ça, il faut plus que doubler le budget et regarder du côté du Syncbot. Mais pour 200€, c’est une valeur sûre.

Laisser un commentaire

Retour en haut