Critique du FeelGlow : Edition Limitée

Le FeelGlow est arrivé pour vous faire peur avec son halo spectral. Vraiment ? Non, je pense plus qu’il est présent pour vous faire jouir et apporter une petite touche supplémentaire. Quelque chose vers lequel Kiiroo🦊 n’était encore jamais allé. Une gaine phosphorescente !

Après je suis désolé mais si on me parle de « Feel the Glow »… Je pense tout de suite à ceci même si c’est hors sujet !

La question est donc de savoir si c’est la seule chose apportée par cette gaine. Comment on peut en tirer parti ? Est-ce que cela vaut le coup de craquer pour cette édition limitée ?

Pour information, les photos du coffret du produit seront peu esthétiques… Kiiroo m’a remis ce FeelGlow gratuitement, ainsi qu’un autre FeelStroker qui devrait sortir ce même jour (edit : le FeelButt Extra Tight🦊). J’étais dans leurs locaux à l’occasion de mon déplacement pour l’évènement XBiz Amsterdam. Clairement, je ne pouvais faire autrement que d’aller voir leurs locaux.
Le souci étant que malgré mon sac à dos 70L, je n’avais pas de place et j’ai abîmé les boîtes…

Sur ce, place à la critique du FeelGlow !

Politique de divulgation

Cette critique a été réalisée dans le but de vous donner des indications sur ce produit. Vous aider à choisir s’il peut, ou non, vous correspondre.
Le produit présenté m’a été remis gratuitement par la marque en échange de cette critique.
Se trouve également dans cette critique des liens vers la boutique qui sont des liens affiliés, sans aucun surcoût pour vous.
Toutes fois, cette critique ne revêt que mes propres mots et tout phrase écrite l’a été objectivement, en toute transparence et de manière impartiale.
Pour en savoir plus, cliquez ici🦊.

Emballage

Je le répète, les quelques images de l’emballage, du coffret, ne seront pas de toute beauté… Mais promis, si je dois en mettre plus tard dans un sac à dos, j’aurai la technique.

Devant de la boite

Face avant du coffret du FeelGlow

La face principale du coffret du FeelGlow est nimbée de couleurs froides. Et pour la première fois, on observe un boitier transparent avec une gaine légèrement bleutée. Serait-ce enfin un stroker pour lequel on pourrait voir sa progression dans les textures ?

La promesse d’avoir un masturbateur qui brille dans l’obscurité est affichée clairement, j’ai hâte de voir ça.

Côté droit de la boite

Face droite du coffret du FeelGlow

La seconde face, face droite donc mais en tournant la boite sur la gauche, est celle des visuels.

Comme d’habitude, nous avons une vue transversale de la gaine coupée en deux afin de voir les textures proposées et cela me donne un air de déjà vu. Tellement que j’en ressors la boite du FeelStroker Vagina et que cet air de déjà vu prend alors tout son sens. C’est la même gaine.

Derrière de la boite

Face arrière du coffret du FeelGlow

Sur la face suivante, nous avons une description en sept langues de ce que contient l’intérieur du paquet… Cependant, il n’est pour une fois pas expliqué comment faire pour ouvrir le FeelGlow. On a, à nouveau, un visuel mais de la gaine seule, dans des couleurs bleutées.

J’y remarque également la compatibilité, annoncée, pour le PowerBlow🦊, que ce soit au niveau du texte ou du visuel. Cela porte donc à 5 le nombre de FeelStroker🦊 compatibles🦊 avec cet accessoire !

Côté gauche de la boite

Côté gauche du coffret du FeelGlow

Enfin le dernier visuel montre la façon dont le FeelGlow peut être associé au Keon, ou son plus jeune frère (et accessoire) le PowerBlow.

Cependant, je m’interroge pour le PowerBlow et me demande si le visuel ne manque pas d’une pièce qu’il me semblait devoir insérer entre la gaine et son boitier. Mais je pourrai l’infirmer ou le confirmer plus tard.

Mais du coup, une autre question se pose… Que donnerait un Keon ou un PowerBlow en ABS🦊 transparent ?

Aspect du masturbateur

Comme toujours, même si manquant sur cette photo, une fois le coffret ouvert vous avez un carton noir vissé entre le capuchon et le boîtier de la gaine. En dévissant ce capuchon, vous pouvez l’enlever, il n’aura plus d’utilité. Sa seule utilité étant de stabiliser le Glow pendant les transports.

FeelGlow hors de son coffret

D’un point de vue pratique, on a un boiter de 24 centimètres de long environ. Au maximum, on a 8 centimètres de diamètres à la base. Le tout (boitier + gaine) pèse environ 600 grammes.

Comme visible sur le boitier, on est en présence d’une matière en ABS/PC, un plastique dur, qui se moule à chaud et résiste ensuite aux chocs. Pour la gaine, il s’agit de TPE🦊 mais contrairement aux autres, celui ci est phosphorescent.

Le FeelStroker Glow a la forme d'une lampe torche... Mais la comparaison s'arrête là.

Toujours est-il que cette forme, qui me rappelle fortement celle d’une lampe torche, semble assez anodine, (…)

Non mais stop là ! C’est un copier-coller de ta critique sur le FeelSensation🦊 non ?

Hé hé…

Clairement, même si la forme peut ressembler à celle d’une lampe torche, je n’en ai aucune de transparente. Et là, si je venais à laisser le FeelGlow sur mon bureau, il susciterait des questions. Donc on va éviter de le laisser à la vue de tous.

Démontage du FeelGlow

FeelGlow complètement démonté

Nous avons donc cinq pièces totales pour ce FeelGlow dont quatre en ABS/PC, une en TPE.

Parmi ces pièces en plastique dur, nous avons le dessus du capuchon, qui permet d’accéder à la gaine. Mais également le capuchon qui se visse et permet de jouer avec la force de succion. La pièce circulaire sert à retenir la gaine et la dernière grande pièce est le corps principal de l’étui, du boîtier.

FeelGlow sans son capuchon

En remontant le tout, on peut ensuite voir, sentir, toucher ce que Kiiroo nous propose avec son FeelGlow.

Malgré la couleur, la matière TPE reste la même. Souple et douce sous les doigts, proche de la texture de la peau humain. Peu odorante, très élastique mais également pourvue de micro pores, cette matière ne comporte pas que des aspects positifs.

Etant poreuse, cette matière demandera un soin particulier à apporter lors du nettoyage et du séchage pour éviter la prolifération de bactéries et moisissures.
Avant la première utilisation, et après chacune de vos sessions, il faudra nettoyer et sécher la gaine.

Comparaison avec le FeelStroker Vagina

Contrairement à tous les autres que j’ai, il serait impossible de confondre ce FeelStroker avec n’importe quel autre, c’est le seul transparent. Cependant, il a beaucoup de similitudes avec un autre FeelStroker, le FeelStroker Vagina.

Etuis des FeelGlow et FeelStroker Vagina

Là où le FeelStroker Vagina est plus petit, la partie TPE se retrouve écrasée, j’en parlais dans des critiques précédentes. Cependant, là nous avons un capuchon plus haut et ce risque a été éliminé.
De plus, si on enlève les gaines de leur étuis, on constatera que la partie haute du FeelStroker est différente, l’ancienne n’étant pas compatible avec le PowerBlow.
En dehors de ça, si l’on fait fi des couleurs, on a une réplique exacte du FeelStroker Vagina, en aveugle, on sentira les même choses.

Un FeelGlow tout neuf comparé à un FeelStroker Vagina qui a un peu de vécu…

Malheureusement, le FeelStroker Vagina a mal vieilli. Du fait de l’épaisseur de mon membre dirons nous, les côtés du FeelStroker étaient écrasés contre le Keon. Ceci provoquait d’intenses frottements qui ont abimés la texture TPE. Mais en dehors de cet aspect extérieur, l’intérieur de la gaine reste sensiblement le même malgré le fait que je l’ai commandée il y a plus de seize mois.

Nettoyage

Pourquoi le nettoyer avant ? Il est neuf, personne ne l’a utilisé… Oui mais en étant un peu zélé, je pourrai vous dire qu’il faudrait le nettoyer avant et après chaque utilisation…

Le TPE est une matière poreuse, pour une utilisation externe, en masturbateur pour pénis, ça passe. Ce serait pour un jouet à utiliser de manière interne, je vous le déconseillerai fortement.

Tout ces petits trous forment un danger car l’humidité, les bactéries, peuvent s’y retrouver et amener dans le meilleur des cas une simple décoloration de votre gaine. Mais ça peut aussi apporter des odeurs… Ou alors des moisissures. Et si vous les voyez en surface, c’est déjà trop tard pour l’intérieur de la gaine.

Le nettoyage de la gaine est fait pour éviter à tout type de fluide de venir l’abimer. Vous pouvez utiliser de l’eau tiède et du savon. Contrairement à d’autres marques, Kiiroo propose des masturbateurs ouverts sur deux côtés dont le jet d’eau entre d’un côté et sort de l’autre.

Le savon, associé à vos doigts, va permettre de nettoyer les moindres recoins de l’intérieur de la gaine.
Ensuite, il suffira de rincer et de sécher le tout soit à l’air libre, soit à l’aide d’une serviette non pelucheuse.

Enfin, vous pouvez utiliser un peu de poudre pour réjuvéner le TPE… Ou alors économiser de l’argent et trouver de la flocule de maïs, c’est exactement la même chose.

L’un des soucis du TPE est qu’il devient collant avec le temps, après lavage, et qu’utiliser de la flocule de maïs permet de lui rendre un aspect doux.

Texture interne du FeelGlow

Texture interne du FeelGlow observable via une coupe transverse de la gaine

Là on entre dans ce qui est plus intéressant. Au final, que la gaine soit phosphorescente, c’est joli mais ce n’est probablement pas ce qui va vous faire jouir.

L’unique texture du FeelGlow est basée sur six colonnes de perles pour stimuler votre gland et votre membre tout entier.

Contrairement au FeelSensation, les rangées sont droites. Sauf à faire des mouvements de rotation du poignet, on perd par rapport au FeelSensation. Pour un premier FeelStar, premier masturbateur pour pénis, c’est suffisant… Mais rapidement, on prend l’habitude de plus, de mieux. Là, je ne suis pas tout à fait satisfait.

Kiiroo a proposé des gaines permettant d’avoir de plus en plus de sensations. Que ce soit par la diversité de textures, l’intensité proposée, le fait qu’elles soient plus ou moins serrées à la base, dans le tunnel…
Là on repart sur un modèle qui a été conçu en 2021, il ne dispose pas de toutes ces améliorations.

En ce sens, oui, le FeelGlow vous amènera à la jouissance. Cependant, ce ne sera pas aussi bon qu’avec les plus récents modèles.

Utilisation

Tout d’abord, sortez le lubrifiant🦊. Ou alors s’il fait un peu frais, passer de l’eau tiède à l’intérieur de la gaine. Cela va permettre de la réchauffer un peu, les sensation n’en sont que meilleures.

C’est votre premier sextoy ? Alors sachez que pour le TPE, les avis sont controversés car il existe des TPE de plus ou moins bonne stabilité. Et pour certains, l’usage d’un lubrifiant à base de silicone🦊 n’est pas recommandée du tout. Et même d’une manière générale, pour les matières non naturelles, le lubrifiant à base de silicone on évite.

Prenez du lubrifiant à base d’eau. Vous aurez surement à tester différentes marques, certains sont trop liquides, sèchent trop vite, d’autre sont visqueux…

Seul

Et oui, le FeelGlow est phosphorescent !

Une fois le lubrifiant sur votre membre, à l’entrée des lèvres du FeelStroker et à l’intérieur de la gaine, vous êtes parés.

Je ne vais pas vous faire un dessin, vous devinez quoi faire avec… Des mouvements plus ou moins amples, plus ou moins rapides, avec un angle pouvant varier… Vous êtes seul maître à bord ! (Ou alors votre partenaire si vous l’utilisez à deux)

Si vous le souhaitez, vous pouvez également faire varier la pression d’air intérieure avec le capuchon tout en haut. en le dévissant un peu ou en le revissant complètement.

Keon

Le FeelGlow dans le Keon ne rend pas comme d’habitude… En même temps, je n’ai que des gaines de la même couleur.

Pour l’utilisation avec le Keon, attendez de faire l’installation avant d’utiliser le lubrifiant. Ca vous évitera d’en mettre partout !

Le Keon permet de l’utiliser avec un mode « manuel » ou vous choisissez la vitesse ainsi que la profondeur via des boutons latéraux.

Mais il offre également un mode connecté avec la possibilité de le synchroniser à des vidéos pornographiques. De cette manière les mouvements des acteurs sont reproduits en temps réel (ou alors de votre Cock Héro préféré).

Il est même possible de donner le contrôle de votre Keon a une tierce personne mais… L’apport d’une gaine phosphorescente avec le Keon est presque nul.

Ce n’est pas la meilleure intégration.

J’entends par la que vous n’aurez qu’une infime partie de la gaine de visible, et donc phosphorescente.

Ceci dit… ça reste intéressant mais on exploite pas la totalité de ce que le Glow souhaite nous apporter.

PowerBlow

FeelGlow associé au PowerBlow, ça jure un peu, c’est dommage.

Vous avez également la possibilité d’utiliser le PowerBlow avec le FeelGlow. D’un point de vue visuel, je trouve ça peu convaincant.
Je ne trouve pas ça beau de mélanger du transparent avec du noir, et devoir insérer une pièce noire à l’intérieur de l’étui du FeelGlow.

C’est un avis personnel, uniquement esthétique, ça ne change rien aux capacités du PowerBlow.

Le PowerBlow peut également être utilisé manuelle, connecté, interactivement. Et en plus il peut être associé au Keon !

Disponibilité

Le FeelGlow n’est disponible qu’à partir du Mardi 10 Octobre 2023 et ce pour une courte période de temps, l’écoulement du stock.
Combien y en a-t-il ? Aucune idée.
Est-ce que ce sera suffisant ? Bonne question…

Son prix est de 75€ ($79), mais vous pouvez l’avoir pour 10% de moins en utilisant le coupon « PapaRenard » soit 67.50€ ($71.10).

Conclusion

Pros

  • Lueur bleutée sympathique dans l’obscurité.
  • Boitier transparent !
  • Version du FeelStroker Vagina mais compatible avec le PowerBlow.
  • Edition Limitée !

Cons

  • Dans le Keon, on ne voit que le bout de phosphorescent.
  • L’intégration transparente avec le PowerBlow est peu esthétique.
  • Peu stimulant pour un utilisateur expérimenté.

Quand on m’a remis le FeelGlow dans les mains, ma réaction a été : « Waouh, c’est trop cool ».

Au final, à sa première utilisation, j’ai été déçu. Autant le FeelStroker Vagina m’avait plu, mais je n’avais aucune comparaison à l’époque.
Mon pénis n’avait connu que ma main et les parties intimes d’une femme, rien de plus.
Entre temps, il a pu tester de nombreux autres masturbateurs et il fait peut être la fine bouche désormais mais ce FeelGlow ne m’a pas convaincu.

Autant le FeelSensation m’avait eu par surprise avec sa structure interne, sa texture, celui ci ne m’a pas transporté d’extase. Je ne peux pas dire qu’il ne vous fera pas jouir, ce serait mentir.
Et si vous souhaitez commencer par un FeelStroker, vous pouvez passer par celui-ci. De même, si vous avez tendance à hisser le drapeau blanc rapidement, il pourra vous aider à construire votre endurance étape par étape.

Mais en toute objectivité, si vous avez déjà eu plusieurs masturbateur pour pénis comme moi… Je vous conseille d’aller vers un autre FeelStroker comme le FeelKayley ou le FeelVictoria Mouth.

Laisser un commentaire

Retour en haut